Municipales : c’est bien joli tout ça, mais ça coûte combien ?

Le temps des municipales a commencé. Je vois fleurir les listes et les propositions. Mais j’ai bien l’impression qu’un certain nombre de candidats ne sont pas très à l’aise avec les chiffrages. C’est important parce qu’à la fin quand on additionne les montants on s’aperçoit que les sommes peuvent être importantes et ne pas correspondre aux capacités financières de l’agglomération ou de la commune en question. Je me suis donc demandé s’il y avait moyen de fournir un chiffrage au moins minimal aux gens qui ont l’intention de briguer un mandat électif. On trouve ça formidable et on les encourage. Vouloir s’occuper de ses concitoyens et construire avec eux des projets est quelques chose de magnifique. Surtout quand on envie de faire du social, des activités économiques responsables et solidaires, des déplacements doux et de l’écologie. Bon en même temps, la réalité, c’est qu’il y a beaucoup de béton quand même. Les gens adorent mettre des équipements sans jamais se demander si on peut les mutualiser avec le voisin de l’agglomération pour réduire les coûts. Ca manque de verdure, on trouve.

nous avons essayé de trouver un site qui donne des ordres de grandeurs quand même. Pour ne pas lire trop de bêtises. Et bien figurez-vous que ça n’existe pas ! Sauf des think thank libéraux comme l’Institut Montaigne pour les municipales 2014. C’est bien dommage. Investir reste nécessaire. On peut essayer de ne rien faire. Mais ça peut être pire par la suite.

J’ai donc décidé de donner des ordres de grandeurs pour que les gens qui veulent s’investir y voient plus clair. J’ai essayé de prendre les équipements structurants qui reviennent le plus souvent dans les projets que je feuillette par curiosité intellectuelle. Voici ma petite liste non exhaustive et un peu en vrac. A chaque fois, je vous mets un lien vers un site grand public qui annonce les chiffres. Ca permettra aussi aux simples citoyens qui iront voter de ne pas se faire avoir par des promesses intenables. Sauf à voir ses impôts exploser.

Si vous voulez l’enrichir avec d’autres éléments que nous aurions oublié vous pouvez nous contacter.

Les infrastructures de déplacement (en premier parce que c’est cher)

Un nouveau pont

Pourquoi un pont ? Et bien parce qu’à Albi ça devient une nécessité. Vous vous dites que c’est du bétonnage en plus. Peut-être. Mais il se trouve que dans ma ville tout le trafic passe par la rocade et que cela rallonge d’au moins 30 à 40 % les trajets. On peut penser qu’un nouveau pont bien placé pourrait fluidifier le trafic et baisser les déplacements au moins en longueur de 35 % environ.  J’ai donc décidé de donner une enveloppe.  Un pont  c’est  15 à 17 millions  plus la route (entre 2 et 3 millions le kilomètre). Mais il faut compte de 5 à 8 ans pour sa réalisation.

A Albi, il y a deux projets concurrents. Un pont urbain plutôt au nord (les études préalables ont commencé car elles sont budgétées par l’agglo) et un pont de délestage du trafic de la RN88 (l’emprise foncière est conservée sur le PLUi) vers la commune de Lescures d’Albigeois. Là c’est les mêmes tarifs mais ce n’est pas tout à fait les mêmes qui paient. En effet, le département, la région et l’Etat sont concerné. Je ne peux pas donner les enveloppes car il y a trop d’inconnues.

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5693902/alpes-le-nouveau-pont-sur-la-durance-inaugure.html

Les murs antibruit.
Je viens de parler de ma rocade. Et le problème d’une rocade, c’est que ça fait du bruit. Il faut essayer de protéger les riverains. Vous le voulez ? Il vous en coûtera 600 000 € pour 500 m https://www.sudouest.fr/2010/11/06/un-mur-antibruit-s-elevera-le-long-de-la-rocade-232067-1510.php

 

 Un giratoire.
Que serait la France sans ce record du monde et son lieu de rencontre des gilets jaunes ? En fait j’ai lu quelques parts que malgré leurs coûts ils permettaient de réduire drastiquement l’accidentologie grave de -25 %. Ce n’est pas rien si on considère que la vie n’a pas de prix et si on prend en compte la fluidification du trafic. Ca coûte entre 300 000 et 900 000 € en fonction de la taille et du prix du foncier.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/combien-ca-coute-de-construire-un-rond-point-2979895

Les feux tricolores.
Vous pouvez préférer les feux tricolores. C’est une question de goût. Et les goûts et les couleurs vous savez bien…. Comptez 80 000 € pour gros carrefour. On peut faire moins cher car le feu en lui même ne coûte que 1000 € environ.
https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/02/2845142-feux-tricolores-et-renovation-de-l-eclairage-public.html

L’éclairage public.
La aussi c’est très variable. On peut choisir des produits basiques mais ce qui compte c’est la qualité de l’éclairage et la consommation électrique. Si vous êtes malins vous devez pouvoir avoir des aides de l’Etat. Dans l’exemple tiré de l’article au dessus c’est 20 000 € pour 100 m (111 m exactement). Voilà vous avez un ordre d’idée.

Les pistes cyclables
Jusqu’à présent on a fait la part belle à la voiture. On pourrait penser aux déplacements doux. L’idéal c’est une piste séparée de la chaussée voiture. Mais cela a un coût. Entre 80 000 et 100 000 € par kilomètre. Sinon vous pouvez matérialiser des espaces cyclables sur la chaussée. Le coût est bien moindre (autour des 1000 € pour la peinture et les aménagements de carrefour) mais la sécurité moins garantie. De toute façon si on veut vraiment modifier les habitudes, la piste séparées.
https://www.europe1.fr/societe/les-pistes-cyclables-se-multiplient-en-france-mais-pas-en-campagne-3908214

Les transports en communs
C’est une autre façon de réduire la place de la voiture en ville. L’idéal est de prévoir avec les parking relais (200 000 € pour une centaine de place sauf si le foncier est hors de prix). Il faut compter pour des grands bus de 250 à 300 000 par bus, plus 2 chauffeurs par bus soit environ 80 000 / an en fonctionnement. Pour des petits bus c’est autour de 100 000 €. Vous avez les recettes, la taxe transport des entreprises de votre commune et vous pouvez voter une subvention d’équilibre. On en avait déjà parlé ici.
https://vivalbi.fr/vous-avez-dit-gratuite/

Améliorer la circulation piéton dans l’agglomération
Souvent c’est une nécessitée absolue. Cela ne coûte pas très cher, mais cela demande pas mal de peinture, de patience et quelques équipements (Arceaux, plots). Comptez autour de 1000 € par point d’aménagement. Le seul problème, c’est qu’il faut en faire beaucoup pour que cela soit efficace. http://www.var.gouv.fr/IMG/pdf/pietons.pdf

La réparation de la chaussée

C’est bien joli toute cette circulation mais ça nécessite des routes. Pour que la circulation soit fluide et que la cohabitation se fasse correctement, il est préférable d’entretenir régulièrement les routes. Comptez environ 100 000€ par kilomètre pour la couche de roulement et 200 000 € pour un entretien approfondi, voire beaucoup plus . Attention la chaussée se gère comme un flux. Sa durée de vie dépend du trafic, des intempéries dans votre région, et du poids des véhicules qui circulent dessus. Si vous ne respectez pas le délai d’entretien ça coûte beaucoup beaucoup plus cher. Mieux vaut le savoir.  Mais le problème c’est que souvent c’est le maire du mandat d’après qui récupère les dégâts. Si vous souhaitez durer, ne faites pas cette erreur.

A Albi, dans mon agglomération, je suis assez circonspect parce que je n’arrive pas à comprendre la logique d’entretien. Je trouve ça dommage car je reste persuadé que la transparence est gage d’acceptation. Si je comprends je râle moins.

Le graphique est issu du deuxième lien

https://www.wikitp.fr/structure-de-chausseacutees
http://www.cotita.fr/IMG/pdf/Solutions_techniques_-_Cycles_de_vie_d_une_chaussee.pdf

Quelques autres équipements

Tout ça paraît bien prosaïque. Mais c’est de la gestion prévisionnelle dans le temps. Allez, j’ai été assez austère. On va passer à des projets plus sexy.

Une piscine
C’est souvent une pomme de discorde. Ca coûte cher, ca vieillit mal mais tout le monde veut que les scolaires et le petit dernier puisse apprendre à nager. Pour une nouvelle piscine dans l’agglomération, il faut compter 6.5 millions € plus les frais de fonctionnement 400 000 € par an.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/les-piscines-municipales-un-cout-eleve-pour-les-collectivites-783417.html

Une salle de concert ou une Arena

Dans un paquet de villes, y compris moyennes, ça va être la course à l’échalote.  Nous on aimerait une salle de concert de musique amplifiée, type Bolegason, comme à Castres la ville voisine et parfois concurrente. Ca coûte entre 6 et 8 millions pour environ 1000 à 2000 places. Il vaut mieux la prévoir un peu à l’extérieur de la ville centre avec un réseau de bus pour la desservir et surtout avec des places de parkings. Vous pouvez être très ambitieux comme la ville de Narbonne et son gros trucs à 5000 places. Ticket d’entrée : 23 millions  d’euros.  Vous voulez 10 000 places comme à Rennes ? 37 millions d’euros. Vous pouvez me dire qu’on peut faire autre chose que de la musique. C’est vrai. Elles peuvent généralement accueillir les sports en salle. Mais il faut des gens très rigoureux pour les plannings.
https://www.lemoniteur.fr/article/narbonne-une-salle-modulable-a-23-millions-d-euros.893194
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/104000122.pdf
https://www.lesechos.fr/2014/03/municipales-2014-le-vrai-cout-des-promesses-294791

La patinoire
C’est vraiment pas un truc de mon coin mais en fait, j’en ai vu. C’est 5 à 8 millions. https://www.banquedesterritoires.fr/nimes-la-nouvelle-patinoire-fait-fondre-les-couts

Un nouveau stade dans l’agglomération

Vous rêvez de foot ou rugby et vous avez envie de faire un truc populaire ? Et bien c’est cher. Le ticket d’entrée est à 5 millions pour un petit stade. Si vous visez la L2 ou la L1, ça peut vite faire très cher et on s’approche des 100 à 150 millions voire beaucoup plus.  Sinon, le stade du village propret, c’est autour du millions.
http://www.herault.gouv.fr/content/download/11840/70416/file/E_P.%20Cournonterral.pdf

Une nouvelle salle multisport.
Le sport, c’est populaire et ça rapport des voix. Il ne faut pas les négliger. Les candidats vont rivaliser de propositions. Le ticket d’entrée pour un village de 2000 à 3000 habitants, c’est 900 000 € avec les parking. Si vous voulez jouer dans la cours des villes moyennes, c’est entre 3 et 7 millions selon la configuration.

https://www.acteursdusport.fr/article/comment-estimer-le-cout-d-un-equipement-sportif.8074

https://www.ladepeche.fr/article/2017/06/30/2604113-presentation-du-projet-de-la-salle-omnisports.html
Bibliothèque / médiathèque

Là on change de catégorie. On préfère la culture et c’est moins médiatique. Il faut arriver à le justifier avec une politique culturelle. Si vous voulez un médiathèque digne de ce nom, il faudra compter entre 5 à 6 millions. Vous pouvez faire à moins mais cela sera plus une bibliothèque.

http://www.bibliofrance.org/index.php/ressources/politiques-publiques-culture-livres-internet/457-la-bibliotheque-vaut-elle-le-cout

Grand théâtre
Ca coûte assez cher et c’est assez difficile à équilibrer comme budget. Le notre à Albi à coûté 61 millions d’euros (il était annoncé à 47 millions). Bon ok on a un parking au dessous. D’accord il est souvent vide. Mais il est signé par Dominique Perrault, un grand nom de l’architecture. C’est quand même une nécessité pour une ville moyenne. Le problème est qu’il faut connaître la jauge des tourneurs. Les spectacles sont prévus pour des jauges (400 ; 600 à 700 ; plus de 1100). Le notre à un problème. Avec sa capacité de 900 places, il est trop grand pour les spectacles de 600 personnes et trop petit pour rentabilisé les gros spectacles qui coûtent chers et nécessitent 1200 personnes pour êtres viables. Ne faites pas l’erreur.  Sinon on peut avoir moins cher et plus modeste pour des spectacles plus petits.  Comptez 20 millions pour une salle pour des tournées de type théâtre de boulevard. C’est autour de 500 places et c’est le théâtre « à l’italienne »  des Lices qui les accueillent. Au passage, il a été magnifiquement rénové.  Il m’arrive de ne pas râler sur l’utilisation de l’argent public.

Plus classique les écoles, les cantines et les salles communales

Vous pouvez vouloir des projets plus classiques et moins cliquants. Voici une petite liste pour avoir une idée des prix.

Une salle polyvalente.
Beaucoup de communes cherchent à construire la leur. Il y a toujours des lotos, des mariages, des communions, des anniversaires, des belottes et de repas du 3eme âge à prévoir. Comptez autour
de  900 000 €. En plus, ça se loue facilement.
http://www.vesseaux.fr/wp-content/uploads/VESSEAUX-SALLEPOLY300-PROGRAMME.pdf

Une cantine
Et oui, il faut bien faire manger les petits citoyens de la communes. Pour les repas il vous en coûtera autour de 8 €. Mais vous ne facturez même pas la moitié aux familles. Il y a des choix politiques à faire.  On en avait parlé dans cet article. https://vivalbi.fr/vous-avez-dit-gratuite/
La cantine neuve en elle même vous coûtera entre 700 et  800  000 € pour une centaine de repas.
https://www.sudouest.fr/2018/01/24/le-restaurant-scolaire-est-en-construction-4138030-3350.php

Une cuisine centrale
Si vous voulez comme à Albi, une nouvelle cuisine centrale qui peut faire jusqu’à 6000 repas jour, c’est 9,5 millions d’euros. Bon d’accord, il y a une légumerie pour préparer des produits frais.
https://www.ladepeche.fr/2019/09/20/la-future-cuisine-centrale-mise-en-service-a-lete-2020,8426072.php

Les écoles
C’est une compétence obligatoire et une nécessité d’accueillir correctement les enfants. Une nouvelle école vous coûtera 6,5 millions pour 14 classes. Vous voulez rénover l’école d’une dizaine de classes ? Autour de 200 000 €. Faites le régulièrement. Plus l’entretien est régulier, moins ça coûte cher à terme. C’est exactement comme pour les routes.

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/val-d-oise-six-nouvelles-ecoles-feront-aussi-leur-rentree-27-08-2019-8140383.php

https://coux.fr/spip.php?article819.

Les crèches et haltes-garderies

La construction d’une crèche, c’est environ 35 à 40 000 € par berceau accueilli (et oui on compte en berceaux). Il faut aussi compter le personnel pour faire fonctionner. https://www.lagazettedescommunes.com/449740/des-solutions-pour-maitriser-les-couts-des-creches/

Voilà, je pense avoir fait le tour de la question. J’espère que cela pourra aider des candidats putatifs. Et surtout que vous verrez d’un oeil neuf la gestion municipale. Il y a beaucoup de besoins dans une commune. Les moyens sont limités. On a tendance a focaliser sur les gros équipements. Mais attention à ce que l’accumulation des projets ne vous mettent pas dans une situation intenable. Il faut savoir prioriser. Parfois dire non et expliquer pourquoi. Mais vous comprenez peut-être mieux où passe votre argent. Et il y a tant de compétences qui ne sont pas couvertes par ces quelques exemples. On pourrait penser aux stations d’épuration indispensables. C’est 4 millions pour 5000 habitants par exemple. Dans l’albigeois, pour un bassin de vie de 91000 habitants, elle a coûté 28 millions d’euros avec le renforcement des VRD (17 la station seule).  Le financement est assuré par l’agglo: 50 %, l’Agence de l’eau Adour-Garonne : 40 % et le conseil général : 10 %. Pas très sexy à mettre dans un programme. Et pourtant….
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/la-nouvelle-station-d-epuration-de-jargeau-est-situee-a-sandillon-1543747084

https://www.ladepeche.fr/article/2007/07/05/390011-albi-la-station-d-epuration-sera-prete-en-2010.html